lejardindemoncalendrier.blog4ever.com

2 jardins, recettes, déco jardin, huiles essentielles, cétoine, anémone , heucheres, nigelle, bowen

Huiles essentielles en cuisine

 

En cuisine il est parfois difficile d'avoir sous la main, les bonnes épices ou arômes d'été, de Provence .... Pour ma part je déplorais toujours la mauvaise qualité des produits et cet arrière goût de foin de certaines herbes.

D'autre part, pour varier les vinaigrettes ou huiles parfumées, je devais recourir à des procédures hasardeuses et pas toujours du meilleur effet. Grâce aux huiles essentielles, tous ces problèmes sont envolés, si on respecte les conseils d'utilisation, bien sûr.

C'est cher me direz-vous, je n'en suis pas sûre : combien coûte le petit pot de basilic sec ou le foin d'herbes de Provence, juste utilisables sur le barbecue et quelles quantités ?


Vous pouvez aussi fabriquer une diversité d'huiles aromatisée en petite quantité mais d'avance.



Quelques règles:

Attention aux dosages, il faut respecter les saveurs du plat

î Elles se comportent et se cuisinent comme les aromates et les épices fraîches. Cependant, il vaut mieux ajouter les huiles essentielles à cuisiner, en fin de cuisson car elles perdent une part de leur puissance aromatique lorsqu'elles sont soumises à une trop forte chaleur.

î Pour réaliser vos mélanges sans risque, prélever la valeur d'une cuillère à soupe de la préparation (sauce, potage...). Versez un soupçon de l'huile essentielle choisie sur une pique en bois de type apéritif et remuez. Goûtez, si cela vous plaît, versez la goutte d'huile essentielle diluée dans votre plat.

î Les huiles essentielles ne doivent pas être versées directement dans le plat car vous pouvez malencontreusement en mettre plus qu'il n'en faut. Il convient donc de les diluer et de les incorporer de manière homogène en mélangeant bien

î L'huile essentielle et l'eau ne se mélangent pas, il est donc préférable d'en diluer une goutte dans une cuillère à café de matière grasse (huile, crème, yaourt), sucrée (sirop, miel d'acacia) ou éventuellement dans une cuillère à café d'alcool avant de l'incorporer au plat.

î Pour les salades, mayonnaises, vous pouvez ajouter peu à peu l'huile préalablement aromatisée.

En résumé:

î 1 goutte d'huile essentielle équivaut à 1 cuillère à café de plantes aromatiques fraîches finement hachées ou d'épices fraîchement moulues. 1 goutte pour un plat froid (sauce salade, marinade...),

î 1 goutte pour les cuissons au four (tarte, pizza, gratin...),

î 1 goutte en fin de cuisson pour les plats à cuisson rapide (feu fort moyen) et les potages,

î 1 goutte au début et au besoin, 1 goutte en fin de cuisson pour un plat mijoté feu doux,

î 1 goutte supplémentaire pour un plat important (6-7 personnes) ou si l'huile essentielle malencontreusement s'est évaporée à trop forte température.

 

 


 

Ce soir, j'ai testé une goutte d'huile essentielle de basilic ds un bol de vinaigrette: un délice.....à vous et n'oubliez pas de nous faire partager vos expériences....

 

 

 



29/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres