lejardindemoncalendrier.blog4ever.com

2 jardins, recettes, déco jardin, huiles essentielles, cétoine, anémone , heucheres, nigelle, bowen

La technique BOWEN

 

Quel jardinier n'a pas eu une fois ou l'autre besoin d'un thérapeute pour son dos ou tout autre malaise.

Il serait temps que je publie quelque chose au sujet de cette merveilleuse technique. 

 

Mais d'abord, un peu d'histoire

 

Thomas Ambrose Bowen est né à Geelong, en Australie. Au début des années 50, il prit conscience que les crises d'asthme dont souffrait son épouse, qui avaient nécessité plusieurs hospitalisations, variaient considérablement selon son alimentation. Après quelques années de bon régime alimentaire et avec des manipulations des tissus mous qu'il avait mises au point pour la soulager, Jessie n'eut plus eu besoin de médicaments ni d'hospitalisation.


À cette époque, sa rencontre avec Ernie Saunders, thérapeute manuel réputé, marqua un tournant décisif dans sa vie. C'est à la suite de nombreux entretiens avec cet homme qu'il commença à mettre au point la technique qui allait porter son nom. En autodidacte, Tom Bowen a étudié l'anatomie et peu à peu, en expérimentant continuellement, il a développé une méthode unique qui lui permettait de traiter efficacement les maux de dos de ses collègues de travail. 


Il utilisa d'abord le titre d'ostéopathe, puisque c'était à son avis ce qu'il faisait; plus tard, quand l'appellation d'ostéopathe devint réservée, il se nomma tout simplement «thérapeute manuel». À mesure que sa réputation grandissait, plusieurs professionnels de la santé se sont intéressés à cette nouvelle méthode. Parmi ceux qui l'ont observé pratiquer se trouvaient un massothérapeute (Oswald Rentsch), quatre chiropraticiens (Keith Davis, Nigel Love, Kevin Neave and Romney Smeeton) et un ostéopathe (Kevin Ryan).

 

 Qu'est ce que c'est?

 

 Dans la famille toujours grandissante des thérapies manuelles douces, la technique Bowen est l'une des plus récentes et sûrement l'une des plus « délicates ». Il s’agit d’un traitement réalisé « en surface » ne comportant qu’un nombre limité de petites manipulations simples, mais extrêmement précises. Comme la plupart des approches corporelles, celle-ci vise à redonner au corps son équilibre perdu, à combattre les douleurs et à stimuler les mécanismes d’autoguérison. Elle agit par l’intermédiaire des muscles, des tendons, des nerfs et des fascias.

 

Une des particularités de la technique Bowen est le calme absolu dans lequel se déroulent les séances. Selon la théorie, pour que les manipulations puissent produire leur effet – à travers le système nerveux - il faut minimiser les interférences provenant d’autres stimuli : bruit, musique, paroles, odeurs, etc. De plus, après chaque 3 ou 4 manipulations, le praticien s’éloigne ou quitte la pièce pendant 2 minutes ou plus pour donner le temps au corps d’intégrer et de gérer « l’information » qu’il a reçue. À l’abri de stimuli parasites, le processus d’auto-normalisation du corps peut alors se produire.

 

La manipulation la plus communément utilisée consiste à placer les deux pouces sur un point précis, à exercer une pression perpendiculaire aux fibres (musculaires ou autres), puis à relâcher cette pression d'un coup sec - ce qu'on compare au pincement d'une corde de guitare. Selon le résultat escompté, les mouvements se font à différents endroits, souvent près des points d'attache des muscles, et toujours par paires symétriques (d'un côté du corps puis de l'autre). Mentionnons que, même en français, on désigne généralement les manipulations spécifiques de la technique Bowen par le terme anglais move.

 

Les manipulations des tissus en des points particuliers (correspondant parfois aux points d’acupuncture) amènent d’abord l’organisme en état parasympathique (détendu et en paix plutôt qu’alerte ou stressé).

 

Habituellement, le praticien applique d’abord des moves qui permettent au corps d’amorcer un processus d’ajustement général. Dans un deuxième temps, il choisit ceux qui correspondront plus spécifiquement aux besoins du patient.

La réaction des tissus aux moves varie d'un patient à l'autre et d'une séance à l'autre (chaleur, picotement, inconfort ou très légère douleur). Il arrive que les patients ressentent une profondedétente. D'autres déclarent vivre aussi une certaine libération émotionnelle.

 

On dit que les processus mis en oeuvre par le traitement persistent pendant quelques jours après la séance, ce qui demande aux patients d'observer certaines précautions pendant ce temps, comme ne pas se soumettre à d’autres techniques corporelles (qui transmettraient un message différent au cerveau).

 

Cette technique n'est pas un massage.

 

Efficacité

 

 

La technique Bowen est bénéfique à tout le monde. Elle contribue au maintien d’une bonne santé et elle est préventive. Elle permet au système nerveux central de «détecter» lorsqu’il est en état parasympathique (à l’opposé de l’état de stress) des déséquilibres souvent encore asymptomatiques et de normaliser ces fonctions avant qu’une maladie ne s’installe. Les fonctions les plus couramment améliorées sont la respiration, la digestion, le sommeil, la circulation sanguine ainsi que la tension artérielle et le pouls, la circulation lymphatique, le système endocrinien et le système immunitaire. Donc, pas besoin d’attendre d’être malade pour recevoir des traitements de technique Bowen.

 

Avec l’expérience accumulée de quelques milliers de thérapeutes, sans compter Tom Bowen qui recevait annuellement à sa clinique une quantité impressionnante de clients, on peut conclure que cette technique est très sécuritaire.

 

Il n’y a pas de contre-indications à cette thérapie, sauf les cas graves qui ne sont pas de notre ressort et que nous dirigeons vers les médecins, ainsi que toute autre situation urgente.

 

 

Ce que la Technique Bowen peut soulager:

 

La liste ci-contre a été constituée à partir des témoignages de clients que la technique Bowen a soulagé et fait état des différents problèmes diagnostiqués par leur médecin.

 

  • Douleurs musculo-squelettiques
  • Blessures sportives
  • Aine et douleurs de la hanche
  • Douleurs genou, cheville et pied
  • Douleurs cou, épaule, coude et poignet
  • Canal Carpien
  • Problèmes digestifs
  • Rhinite allergique        Menstruel et hormonal
  • Migraines
  • Maux de dos pendant la grossesse
  • Coliques de bébé
  • Hyperactivité
  • Anxiété
  • Stress
  • Infertilité ...
  •  



 Une séance BOWEN

 

L'idée défendue par Thomas Bowen est que l'organisme se normalise de lui-même lorsqu'il est en état parasympathique (à l'opposé de l.état de stress) Cette technique consiste à pratiquer de petits mouvements "moves" sur les fuseaux neuromusculaires et les tendons que l'on met sous tension quelques secondes, très doucement et très lentement. L'originalité de la méthode consiste à proposer des pauses régulières pendant lesquelles l'organisme va gérer l'information fournie. Cette pause permet de repérer les zones anormales et les zones de tensions, le système nerveux central ayant été stimulé enverra une information de rétablissement à l'équilibre comme il a été programmé pour le faire.

 

Pendant les séances, les informations sensorielles autour du patient sont réduites au maximum pour que seules les stimulations proposées par les moves soit perçues afin d'obliger le système nerveux central à se rendre compte des tensions. Les processus d'autoréparation sont activés. Les moves relancent la circulation de l'énergie dans le corps ce qui contribue également à relancer le processus d'autorégulation.

 

Comme toutes thérapies manuelles nous remettons en circulation les toxines qui se sont accumulées dans l'organisme, elles vont circuler dans le sang et être éliminées ce qui peut engendrer de la fatigue après la séance car le système émotionnel est impliqué.

 

Il n'y a pas d'effets indésirables ou de contre-indications car il n'y a pas de repositionnement structurel et de manipulation profonde viscérale.

 

La technique Bowen montre un fort pourcentage de réussite et dans les cas de douleurs peu de séances sont nécessaires pour avoir un bon changement. En général, trois séances permettent une amélioration notable. Elle est d'une aide précieuse en cas de fatigue générale ou de dépression.

Les séances sont de 45 mn à 60 mm.

 

 

 

Pour aller plus loin :

 

- La liste des thérapeutes en France  

 

- iBowen

 

- Passeport santé 

 

- Petit livre BOWEN (pdf) 

 

 



26/02/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres