lejardindemoncalendrier.blog4ever.com

2 jardins, recettes, déco jardin, huiles essentielles, cétoine, anémone , heucheres, nigelle, bowen

Les HELLEBORES

 

5 conseils simples pour obtenir tous les ans de beaux HELLEBORES

( ou ellébore, au passage nous notons qu'il s'agit d'un mot masculin...)

 

1 - La taille du feuillage

Couper les feuilles des hellébores d'Orient permet de mettre en valeur la floraison.

Quand les couper ? Juste au moment où les boutons floraux pointent à 5-10 cm au-dessus du sol, entre décembre et mi-février suivant les années et les régions. C'est le moment idéal pour éviter d’abîmer les tiges florales, mais on peut tailler le feuillage jusque fin avril.

Surtout ne laisser aucune feuille tachée de noir signe d'atteinte virale, brûler ces dernières

Avant l'été à la suite de la floraison la plante renouvellera complètement son feuillage.

2 - Prévenir les attaques de pucerons

Lorsque l'hiver est doux comme cette année, les pucerons ne meurent pas et aiment alors à venir se loger sur les fleurs d'hellébores. On ne les voit pas toujours si l'on ne retourne pas les fleurs pour les regarder de près... mais ils sont bien là et risquent de propager maladies et virus qui peuvent atteindre les hellébores pourtant réputées solides.

En cas d' attaque, une pulvérisation abondante de savon noir dilué fonctionne très bien : il faut cependant veiller à ce que chaque insecte soit bien touché.

3 - Pailler avec du mulch

Après avoir coupé les feuilles des hellébores, épandre un bon mulch de feuilles ramassées à l'automne, broyées et déjà semi-décomposées, mélangées à du compost de jardin. Outre son aspect décoratif de couverture du sol, le mulch en se décomposant permettra d'alléger et d'enrichir le sol en éléments minéraux grâce au travail des vers de terre d'une part, et de maintenir une relative fraîcheur du sol en été d'autre part.

4 - Couper les fleurs fanées

Les hellébores orientales se ressèment spontanément avec une grande facilité. Les graines, mures en juin, tombent au sol et germent 6 mois plus tard en décembre. Courant avril, les premières vraies feuilles apparaissent et c'est un vrai gazon vert brillant que l'on voit parfois apparaitre au pied des colonies d'hellébores dans les jardins. Cela permet d'en donner aux amis et voisins à tours de bras ! Mais... les semis sont rarement fidèles et une fois en âge de fleurir, après 2 à 3 ans, ils risquent de gâcher l'effet d'une plantation d'hellébores en coloris soigneusement choisis et sélectionnés.

Si vous voulez éviter cela il est bon de couper les fleurs fanées courant mai même si ces dernières sont encore décoratives. Mais c'est l'acte d'entretien le plus important car il évite d'avoir à désherber les plantules d'hellébores un an plus tard.

Cela permettra aussi à la plante de concentrer son énergie sur sa végétation et la préparation de la floraison suivante. En plus, certaines plantules ont la manie de venir se loger en plein milieu des touffes-mères... ce qui créée compétition et confusion dans les massifs !

5 - Nourriture et multiplication

L'apport de nutriments grâce à la décomposition du mulch suffit généralement à nourrir les hellébores, qui sont des plantes peu gourmandes et qu'un excès d'engrais ne fera qu'affaiblir et faire vieillir prématurément.

Un apport de cendre de bois au pied des touffes est souvent recommandé pour éviter l'acidification excessive du sol, car les hellébores apprécient plutôt un sol neutre à légèrement calcaire.

Le hellébores soufrent de la sécheresse estivale, il est aussi important de ne pas les abandonner totalement l'été surveiller et ne la perturbez pas, ne l'arrosez qu'en cas d'extrême sécheresse, car elle est en dormance. Il faut alors arroser, sans mouiller les feuilles.

Ce n'est que courant septembre que la plante reprendra son activité en faisant de nouvelles racines, dont le rôle est d'aller puiser eau et nutriments pour nourrir la floraison à venir.

Si jamais vous deviez diviser ou déplacer une hellébore, c'est alors le bon moment pour le faire, car la plante va pouvoir se réinstaller immédiatement à son nouvel emplacement grâce à ces nouvelles racines.

 



20/01/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres